Voici, comme promise, mon histoire relative à la Russie Impériale (entre autre) :

Mon arriére grand-père est né en 1868. A l'âge de faire ses études, il s'oriente vers l'Ecole Civile des Mines de St Etienne afin d'y suivre la filière " géologie " d'où il est sorti en 1889 avec son diplôme d'ingénieur civil des mines.

De 1889 à 1893, il est ingénieur à la Compagnie des houillères de Rive de Gier (Loire). Ensuite, de 1893 à 1896, le groupe Brestows-Kinka (Donetz - Russie) lui confie la direction technique des mines.

A partir de 1896, sur des terres en pleine steppe, il créée et installe de toutes pièces, les puits, ateliers, bureaux, ce sera la " Société Minière d'Ekaterinowka ". La production de charbon se développe très rapidement aussi, il fait appel à un ingénieur belge qui vient s'installer avec toute sa famille (pour la petite histoire, mon arrière grand-père épousera l'une de ses filles). Le développement des activités est tel qu'une petite ville se créée autour des puits et porte encore aujourd'hui le nom de famille de mon arrière grand-père, à savoir "la veine de M. X ....."(je n'ai qu'un clavier AZERTY aussi, vous m'excuserez de ne pas vous donner le nom en " version originale ", l'alphabet cyrillique).

A partir de 1910, il est sollicité par plusieurs sociétés en tant qu'ingénieur conseil.

Mon arrière grand-père a établi et publié la carte géologique et industrielle du bassin du Donetz. Pour tous les travaux effectués, il est nommé par Nicolas II (Tsar de la Russie),  Chevalier et Commandeur de l'ordre de St Stanislas puis de celui de Ste Anne de Russie. Il est annobli et porte l'équivalent français du titre de Comte (titre qui n'est pas transmissible, alors, restons simple, vous pouvez continuer à m'appeler Corinne, Cocotte, Ma Pomme... LOL)

Durant la Première Guerre mondiale, il procède à l'inspection des forges de Lyon. Après la guerre 14/18, il part pour Metz et s'occupe des mines de fer allemandes.

A partir de juillet 1919  (après la victoire bolchévique), il retourne à Ekaterinovka pour la remise en service des mines et procède à leur électrification.

De 1919 à 1924, il part pour la Pologne, à Lvov (ville qui sera annexée à l'ex-URSS au moment de la Seconde Guerre mondiale) où il s'occupera également de l'électrification des mines. La famille se disperse alors, certains restent à Lvov, encore de nos jours et les plus chanceux sont revenus en France.

Voici quelques photos d'objets russes restés dans la famille (du côté de Maman qui a un frère) :

PICASA___Russie_17PICASA___Russie_8

la Douma (copie de l'original, partage de famille oblige)

PICASA___Russie_19PICASA___Russie_18

La charge des cosaques de près ................       Vue avec le cadre

PICASA___Russie_13

un service à glace gravé avec des poussins qui apprennent à chasser les grenouilles...

PICASA___Russie_2

PICASA___Russie_15

Cet éventail a été utilisé par mon arrière grand-mère à la cour de Nicolas II et à Lvov. Il est en véritable plumes d'autruche et en écail de tortue et méritait bien d'être encadré.

Voici divers titres d'entreprises dans lesquelles mon arrière grand-père avait investi :

CIMG1805

CIMG1803

CIMG1806

CIMG1807

CIMG1804

Voici ce qu'il reste des parts de ces sociétés...... le poids du papier et de l'encre !!!!

Lorsque les personnes qui le connaissaient lui demandaient s'il aurait aimer revivre la même vie sachant qu'il perdait tout à la fin, il répondait " OUI " avec enthousiasme tellement sa vie a été passionnante.

Lorsque vous saurez que son père était maréchal ferrant-ferrant, je pense que vous aurez de l'admiration pour le grand homme qu'il a su devenir !

J'espère que mon arrière grand-père, que je n'ai pas connu, me pardonnera de là où il est si j'ai commis quelques petites erreurs.

Si vous souhaitez visiter le musée de la Mine à Lewarde (59), vous pourrez y voir une carte géologique dessinée par mon grand-père (né en Russie à Ekaterinovka) que j'ai connu et qui était géologue également (ingénieur civil des mines, comme son père). Sur ce site, vous pourrez découvrir des mots tels que : carreau, fosse, veine, chenalet, wagonnet, lampiste, salle des pendus, coup de grisou...

Voilà un peu d'histoire qui, je l'espère vous aura intéressée.

Je vous souhaite un très bon dimanche,

Corinne, Cocotte, Ma Pomme